20-03-2015

Accès aux concours des gendarmes adjoints volontaires du secteur technique et administratif de la gendarmerie nationale

M. André Chassaigne attire l’attention de M. le ministre de l’intérieur sur l’accès aux concours des gendarmes adjoints volontaires du secteur technique et administratif de la gendarmerie nationale.

En effet, ces GAV, effectuant des missions au sein du corps de soutien technique et administratif de la gendarmerie nationale (CSTAGN), ont la possibilité d’obtenir un contrat d’une durée maximale de 5 ans. Pour intégrer ensuite les effectifs sous-officiers, les GAV du CSTAGN ne peuvent se présenter qu’à un concours externe, contrairement aux GAV affectés à des missions de sécurité, qui peuvent aussi accéder à un concours interne.

Les modalités de recrutement sont notamment fixées par les décrets n° 2008-953 et n° 2008-252 du 12 septembre 2008. Des conditions sont requises pour se présenter au concours externe, comme être titulaire d’un baccalauréat, être âgé de moins de 35 ans et compter au moins un an de service. Or, pour un concours dont le nombre de places est très limité, les GAV du CSTAGN sont alors confrontés à des candidats externes disposant d’un niveau de formation très supérieur à eux, mais justifiant d’une moindre expérience professionnelle et d’une volonté d’engagement plus tardive. Ces conditions de recrutement peuvent être décourageantes pour les GAV du CSTAGN qui, après plusieurs années de service, sembleraient plus adaptés que des candidats externes dont les compétences personnelles et la motivation resteraient encore à évaluer.

Il lui demande si une voie complémentaire de recrutement, par concours interne, ne pourrait pas être mise en place pour ces GAV de la filière technique et administrative.


Question N° 75542 Question publiée au JO le : 10/03/2015 page : 1635


Voir la question + la réponse (si parue) sur le site de l’AN.

Pour en savoir plus : André Chassaigne - LC

Imprimer