04-03-2005

Approvisionnement et hausses tarifaires de l’acier.

Monsieur le Ministre,

Je fais suite à la réunion de travail qui s’est tenue au Ministère le 1er février dernier, et vous remercie de l’attention que vous avez portée aux problématiques soulevées par la délégation coutelière que je conduisais ce jour, en particulier concernant l’approvisionnement et les hausses tarifaires de l’acier.

En effet, des déséquilibres structurels ont conduit à des hausses continues de l’acier depuis 2003, celles-ci s’étant accentuées depuis.

Le Ministère de l’économie des finances et de l’industrie a affirmé être très attentif à l’exercice correct de la concurrence dans le secteur de la distribution d’acier en France. Il a organisé en octobre dernier une table ronde consacrée spécifiquement à la filière automobile, au cours de laquelle les participants se sont engagés, notamment sur la mise en chantier d’un tableau de bord des prix de l’acier et sur le principe d’une prise en compte de la hausse de l’acier le long de la chaîne de sous-traitance. Il est en effet primordial que les entreprises touchées par l’augmentation des prix aient la possibilité de répercuter cette charge sur leurs clients.

Cependant, les couteliers thiernois subissent de plein fouet le quasi-monopole de la société ARCELOR, qui a augmenté considérablement ses tarifs. Ces entreprises ne sont pas en mesure de répercuter une telle hausse auprès de leurs donneurs d’ordre. D’autre part, il semblerait que les quotas d’acier disponibles pour cette filière, loin d’être aussi importante que la filière automobile, soient répartis au bon vouloir d’ARCELOR.

Aussi, je vous demande de me confirmer dans quelle mesure il sera possible de préserver les intérêts de cette filière en difficulté, et si vous êtes prêt à faire le lien entre ARCELOR et les entreprises qui se trouveraient dans une situation de pénurie d’acier.

Dans cette attente, je vous prie de croire, Monsieur le Ministre, en l’assurance de mes sentiments les meilleurs.

André Chassaigne

Pour en savoir plus : André CHASSAIGNE

Imprimer