06-01-2014

Autorisation du Vaccin HeberProt-P contre le diabète

M. André Chassaigne attire l’attention de Mme la ministre des affaires sociales et de la santé sur la possibilité d’autoriser l’HeberProt-P, vaccin mis au point par les chercheurs cubains qui luttent contre certaines conséquences du diabète

En augmentation constante, du fait notamment de mauvaises habitudes alimentaires, le diabète serait susceptible de toucher à terme plus de 450 millions de personnes, dont beaucoup souffriront d’ulcères provoquant des complications pouvant aller jusqu’à l’amputation.

Or les chercheurs cubains ont présenté, en 2011, le vaccin HebertProt-P, unique produit au monde capable de guérir l’ulcère du pied diabétique et avec lequel ont été traités efficacement plus de 7 000 patients dans ce pays. Déjà breveté dans 12 pays et susceptible d’être disponible dans plus de 50 d’ici à 2015, ce médicament aurait donc démontré sa grande efficacité.

À terme, il pourrait venir en aide à toutes les personnes souffrant dans le monde de diabète et de ses graves complications. Il s’ajoute à la liste d’autres médicaments innovants et efficaces, élaborés à Cuba par le secteur très en pointe de la biotechnologie, malgré le blocus étasunien.

Or l’HeberProt-P n’est pas autorisé en France, alors qu’il pourrait soulager de nombreux malades, notamment dans les zones très touchées par le diabète, comme en Guadeloupe et en Martinique. Il lui demande si une procédure d’autorisation de mise sur le marché est actuellement en cours et dans quels délais ce médicament pourrait alors être commercialisé et inscrit sur la liste des soins remboursables.

Dans le cas contraire, André Chassaigne demande si elle envisage d’être à l’initiative d’une demande d’introduction de ce médicament au regard du constat de son efficacité.

Voir : question n° 47130 publiée au JO du 24/12/13 + réponse (si déjà parue)

Pour en savoir plus : André Chassaigne - BP

Imprimer