14-03-2011

Bâti scolaire : besoins d’entretien, réhabilitation, financements

M. André Chassaigne attire l’attention de M. le ministre de l’éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative sur l’état du bâti scolaire, son entretien et ses besoins de rénovation.

L’école de la République a comme valeur fondamentale l’égalité du droit à l’éducation et ce sur l’ensemble du territoire national.

Pour pouvoir dispenser aux élèves une formation de qualité dans des conditions satisfaisantes, les personnels doivent être formés et en nombre suffisant, dans des locaux scolaires permettant pleinement l’accomplissement des missions éducatives.

Aujourd’hui, de nombreux établissements du premier comme du second degré se retrouvent dans des états de vétusté inquiétants, se plaçant ainsi dans des situations difficiles pour répondre aux besoins quotidiens des élèves.

Les politiques de décentralisation initiées depuis 2002 ont mené à des inégalités territoriales criantes. Toutes les collectivités n’ont pas les mêmes moyens financiers, ni les mêmes richesses. Certaines d’entre elles ne peuvent plus aujourd’hui assurer des travaux de réhabilitation ou de mise aux normes de leurs locaux scolaires.

Cette situation indigne de notre pays pénalise au quotidien les personnels des établissements et les élèves. Des responsables d’associations de parents d’élèves portent déjà la nécessité de créer un véritable fonds national de péréquation pour la construction et la réhabilitation de locaux scolaires, avec pour objectif de renforcer un principe d’égalité mis à mal par les transferts insuffisants de dotations de l’État.

Cette situation est particulièrement préoccupante dans de très nombreuses communes rurales ou dans certaines zones urbaines défavorisées.

En conséquence, il souhaiterait connaître ses intentions sur cette proposition afin de garantir aux élèves et aux personnels des conditions d’étude et de travail décentes dans les établissements scolaires de notre pays.

Pour en savoir plus : julien

Imprimer