16-07-2008

Conseil municipal de St-Amant-R-S - Défense des services publics

Commune de St-Amant-Roche-Savine
Délibération contre la fermeture des services publics sur les arrondissements de Thiers et Ambert

Après avoir salué les 70 personnes participant à cette réunion exceptionnelle du conseil municipal.

Monsieur le Maire expose à l’assemblée les projets de restructuration dans l’ensemble des services publics sur les arrondissements de Thiers et Ambert.

Il rappelle les décisions successives qui, depuis plusieurs années, ont progressivement remis en cause des services essentiels à la population du territoire. Ainsi, le réseau postal subit la politique incessante des fermetures ou des déclassements des bureaux de plein exercice. En six ans, les deux boutiques de France Télécom à Ambert et Thiers auront été fermées. L’effectif de l’agence réseau d’EDF d’Ambert est en constante diminution et désormais une seule équipe d’astreinte est opérationnelle, tandis qu’est effective la fermeture de l’accueil public à Thiers.

Monsieur le maire rappelle que cette dégradation s’est amplifiée depuis quelques mois avec la décision de fermer le tribunal d’instance d’Ambert et le conseil de prud’hommes de Thiers. Une brutale accélération de cette politique est à l’ordre du jour avec la diminution inquiétante des temps d’ouverture du bloc opératoire à Ambert et les lourdes menaces qui pèsent à Ambert sur la compagnie de gendarmerie et la sous-préfecture.

Monsieur le maire rappelle, qu’en amplifiant les déséquilibres territoriaux, cette politique anéantit des années d’efforts et d’imagination consentis par la population et les élus locaux. Elle remet également en cause l’égalité d’accès aux services publics pour les habitants de nos communes rurales. Cette situation est aggravée par la quasi-disparition des transports publics et l’augmentation considérable du coût des carburants.

Monsieur le maire insiste également sur le fait que l’amputation, voire la disparition de certains services (équipement, perceptions…), ont une incidence directe sur l’administration de nos petites communes en privant les exécutifs municipaux d’une assistance technique disponible et de proximité pour la réalisation de nombreux projets et la gestion financière.

Il s’agit bien d’une atteinte grave portée à l’intérêt général et à l’idéal de partage harmonieux des richesses sur l’ensemble des territoires de la République.

Le conseil municipal insiste plus particulièrement sur la situation de la commune de St-Amant-Roche-Savine avec l’annonce du déclassement du bureau de La Poste, première étape vers sa suppression et son remplacement par une agence postale communale ou par un relais-poste chez un commerçant.

En conséquence, après en avoir délibéré, le conseil municipal décide :
- D’adresser la plus vive protestation contre les restructurations annoncées dans l’ensemble des services publics.
- D’interpeller les pouvoirs publics afin que toute décision soit suspendue et qu’une concertation approfondie s’engage avec les élus du territoire.
- D’informer très largement les habitants et de proposer à leur signature cette délibération en les appelant à se mobiliser contre les mesures envisagées.
-D’encourager la constitution dans la commune d’un comité citoyen de défense des services publics.

Le conseil municipal de St-Amant-Roche-Savine exige en particulier le maintien de La Poste de St-Amant-Roche-Savine comme bureau-centre, tenu par un chef d’établissement, et répondant aux différents besoins de la population locale. Il appelle la population à se mobiliser pour refuser son déclassement, tout en confortant son activité.

Le 14 juillet 2008

Voir la photo de cette réunion du 14/07/08 :

Pour en savoir plus : André Chassaigne

Imprimer