24-06-2015

Conséquences de l’externalisation du service de transport des personnels travaillant à l’atelier industriel aéronautique de Clermont-Ferrand

M. André Chassaigne interroge M. le ministre de la défense sur les conséquences de l’externalisation du service de transport des personnels travaillant à l’atelier industriel aéronautique de Clermont-Ferrand.

Le service de transport des personnels travaillant à l’atelier industriel aéronautique (AIA) de Clermont-Ferrand, va être externalisé le 17 août 2015. Cette décision, décriée unanimement par l’ensemble des syndicats présents sur le site, a été prise de manière unilatérale par la direction de l’AIA. Une des conséquences sera que seuls les personnels de l’AIA pourront bénéficier de ces lignes de bus.

Or de nombreuses personnes, travaillant en sous-traitance, qui empruntent régulièrement ces transports, ne pourront plus les utiliser. Cette situation pénalisera énormément les personnes ayant des revenus modestes et dont certaines sont dépourvues de moyen de locomotion. Le risque que ces transports collectifs soient délaissés au profit de moyens individuels est également fort, avec une incidence environnementale certaine.

Il lui demande d’intervenir auprès de la direction de l’atelier industriel aéronautique de Clermont-Ferrand pour rétablir des modes de transports internes à l’entreprise et maintenir un système dérogatoire, permettant aux salarié(e)s en sous-traitance à l’atelier, de continuer à bénéficier des transports de l’AIA.


Question N° 80770 Question publiée au JO le : 09/06/2015 page : 4239


Voir la question + la réponse (si parue) sur le site de l’AN.

Pour en savoir plus : André Chassaigne - LC

Imprimer