04-07-2016

Conséquences du projet de renouvellement urbain à Sartrouville

M. André Chassaigne interroge Mme la ministre du logement et de l’habitat durable sur les conséquences du projet de renouvellement urbain à Sartrouville.

Un projet de renouvellement urbain de Sartrouville, cofinancé par l’ANRU est prévu. Il concerne notamment le quartier des Indes. Cette opération consiste, notamment, à démolir 1 325 logements sociaux et à reconstruire seulement 35 % des logements détruits en habitat social. Ce projet inquiète vivement les habitants des Indes. De plus, un certain nombre de bâtiments avaient déjà été rénovés avec une forte participation des habitants. Les foyers demandent une poursuite de cette réhabilitation et ont manifesté leur opposition au projet porté par le Logement Francilien et Bouygues Immobilier, via une pétition massivement signée.

En effet, ce projet consiste notamment à faire déménager 800 familles aux ressources modestes et à les remplacer par des foyers aux revenus plus conséquents. Les 1 800 logements nouveaux seront pour 2/3 réservés à l’acquisition, le restant à la location. Au regard des difficultés grandissantes de logement que connaissent les foyers les plus démunis, détruire des logements à caractère social ne semble pas aller dans le sens de les diminuer.

Il lui demande d’être particulièrement attentive à ce projet et lui demande quelles mesures seront prises pour pallier la baisse du nombre de logements sociaux générés par ce projet et quels dispositifs seront mis en place pour reloger les familles expulsées dans un périmètre très proche.


Question N° 97329 Question publiée au JO le : 05/07/2016 page : 6154


Voir la question + la réponse (si parue) sur la site de l’Assemblée nationale.

Pour en savoir plus : André Chassaigne - LC

Imprimer