18-02-2013

Consommation journalière d’eau

André Chassaigne interpelle Madame la Ministre des Affaires Sociales et de la santé sur la nécessité de promouvoir la consommation journalière d’eau.

En effet, l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a établi que la consommation hydrique devait être au moins de 2 litres par jour, dont 1,5 litre provenant des liquides, car elle est un élément indispensable du corps et participe à la thermorégulation et à l’optimisation des performances physiques et intellectuelles.

Une consommation d’eau suffisante est donc aussi importante que d’avoir une alimentation équilibrée ou de pratiquer une activité physique.

Pourtant, l’eau est souvent absente des recommandations nutritionnelles et une étude de 2010 du Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (CREDOC) estime qu’un tiers de nos concitoyens boit moins d’un litre d’eau par jour. Plus grave est l’augmentation importante depuis 2003 de la consommation de boissons sucrées, dont l’impact négatif sur la santé n’est plus à démontrer, et qui représentent aujourd’hui 30 % des apports en eau.

C’est pourquoi, André Chassaigne propose de remplacer le repère actuel du Programme national nutrition santé (PNNS) « boire de l’eau à volonté », par un repère plus clair : «  boire 1,5 L d’eau par jour » et d’ajouter aux messages sanitaires existants pour les publicités de produits alimentaires le message : « pour votre santé, buvez 1,5 L d’eau par jour  ». Il propose aussi d’entamer une réflexion sur les mesures à prendre pour favoriser l’accès à l’eau dans les écoles, prévu dans le cadre du programme éducation santé 2011-2015.

André Chassaigne demande à Madame la Ministre comment elle compte donner suite à ces propositions de santé publique visant à promouvoir une consommation d’eau journalière suffisante.

Question écrite n° 19764 publiée au JO du 26/02/13

Pour en savoir plus : André Chassaigne - BP

Imprimer