20-04-2006

Contrefaçons en provenance de la Chine.

Monsieur Shaoqi WANG
Ministre Conseiller
Service scientifique et technique
Ambassade de la République de Chine

9, avenue Victor Cresson
92130 ISSY-LES-MOULINEAUX


Monsieur le Ministre Conseiller,

Nous nous sommes rencontrés le 4 mars 2005, lors d’un déjeuner à la Préfecture de la Région Auvergne à Clermont-Ferrand. Vous m’avez alors remis votre carte de visite, que j’ai conservée dans la perspective d’un rendez-vous ultérieur.

Je vous contacte donc aujourd’hui afin de vous proposer de nous rencontrer à Paris, où je me trouve deux ou trois jours par semaine, en fonction des textes à l’ordre du jour à l’Assemblée Nationale, et de mes contraintes en circonscription.
Notre rencontre pourrait avoir lieu soit à l’Assemblée Nationale, soit dans votre Ambassade, à votre convenance.

Je souhaite échanger avec vous sur les contrefaçons en coutellerie en provenance de la République populaire de Chine.

Mon collègue, le député Yves CENSI, a en effet participé, à Pékin, à deux rencontres, avec Monsieur Jean-François COPÉ, Ministre responsable des douanes françaises, et les ministres des douanes et du commerce de la République populaire de Chine, à l’issue desquelles il semblerait qu’un accord ait été trouvé, qui engage à la fois la France et la Chine, pour une assistance mutuelle dans la lutte contre les contrefaçons.

Par ailleurs j’envisage d’organiser, courant juin 2006, une réunion du groupe d’études parlementaire sur la coutellerie et les arts de la table, pour témoigner de cette démarche et expliquer, aux autres membres du groupe, comment cet accord à Pékin pourrait permettre de lutter efficacement contre cette contrefaçon. C’est une réunion à laquelle vous pourriez, si vous le souhaitez, être invité.

C’est pourquoi je prendrai prochainement contact avec vous par téléphone ou par e-mail pour fixer d’un commun accord la date de notre rencontre.

Dans cette attente, je vous prie de croire, Monsieur le Ministre Conseiller, en l’expression de mes sentiments les meilleurs.


André CHASSAIGNE

Pour en savoir plus : André Chassaigne

Imprimer