20-04-2006

Coutellerie : accord avec la Chine ?

Monsieur Yves CENSI
Député

5, boulevard de la République
12000 RODEZ

Monsieur le Député, Cher collègue,

Je vous confirme notre échange du mercredi 12 avril à l’Assemblée. J’ai, en effet, pris connaissance, avec intérêt, de votre « plaidoyer en faveur des fines lames de Laguiole », lors de votre visite en Chine où vous accompagniez le Ministre du budget, Monsieur Jean-François COPPÉ.

Vous êtes effectivement, tout comme moi, sollicité par les couteliers de votre circonscription qui se plaignent des contrefaçons venant en droite ligne de la République populaire de Chine.

Il semblerait qu’à l’issue de deux rencontres, avec Monsieur Jean-François COPÉ, Ministre responsable des douanes françaises, et les Ministres des douanes et du commerce de la République populaire de Chine, un accord ait été trouvé, qui engage à la fois la France et la Chine, duquel résulterait une assistance mutuelle dans la lutte contre les contrefaçons.

Comme vous êtes membre du groupe d’études parlementaires sur la coutellerie et les arts de la table, il me semble en effet judicieux que vous puissiez, lors d’une prochaine réunion que je souhaite organiser courant juin 2006, témoigner de cette démarche et expliquer, aux autres membres du groupe, comment cet accord à Pékin pourrait permettre de lutter efficacement contre cette contrefaçon. Je vous propose de fixer la date de cette réunion d’un commun accord.

C’est pourquoi je vous remercie des informations que vous pourrez me communiquer à ce sujet, et je souhaite vivement que vos actions, comme celles que j’ai pu mener pour mon bassin coutelier, profitent à l’ensemble de nos entreprises françaises de quelque bassin coutelier que ce soit.

Dans cette attente, je vous prie de croire, Monsieur le Député, Cher collègue, en l’expression de mes sentiments les meilleurs.

André CHASSAIGNE

Pour en savoir plus : André Chassaigne

Imprimer