22-07-2014

ERDF / GRDF : coût des relevés d’index de consommation

M. André Chassaigne interroge Mme la ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie sur les conditions tarifaires du relevé d’index de consommation.

Les gestionnaires de réseau de distribution publique, ERDF pour l’électricité et GRDF pour le gaz naturel, ont notamment pour mission d’assurer le relevé des index de consommation au moins une fois par an. Cette tâche est le plus souvent confiée à des entreprises mandatées par ERDF.

Lorsque l’installation électrique, propriété d’ERDF, ne permet pas le relevé d’index de consommation sans la présence du client, ERDF fixe unilatéralement une date de rendez-vous, avec une amplitude horaire de cinq heures.

Le client se voit ainsi contraint d’être présent du début de la plage horaire jusqu’à l’intervention du technicien mandaté. Si la date ne convient pas au client, il peut prendre à sa convenance un autre rendez-vous avec un technicien.

Cependant ce choix coûtera au client la somme de 36 euros ! Une solution technique existe pourtant. La simple pose, à l’extérieur et en limite de propriété, d’un boîtier électronique de téléreport, permet le relevé d’index sans l’obligation de présence du client. Cette solution est largement utilisée par ERDF. Il faut donc privilégier la solution technique, dont la charge financière doit être supportée par le distributeur.

De plus, l’amplitude horaire doit être réduite afin de ne pas bloquer les clients pendant plus de quatre heures. Le technicien ou la personne planifiant ses interventions connaît le parcours qui sera effectué et peut réduire les plages horaires en fonction de la partie de la tournée dans laquelle le client est concerné. Il lui demande de réfléchir à un dispositif permettant de réduire les amplitudes horaires fixant les rendez-vous des techniciens et de généraliser les boîtiers de téléreport.

Voir la question n° 60976 + la réponse (si parue) sur le site l’AN.

Pour en savoir plus : André Chassaigne - LC

Imprimer