15-09-2011

Postes d’enseignants en médecine générale

André Chassaigne interroge Monsieur le Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche sur le nombre de création de poste d’enseignants en médecine générale dans les facultés.

L’article 47 de la loi Hôpital Patient Santé Territoire (HPST) du 21 juillet 2009 a prévu qu’à partir de 2009, 50 postes d’enseignants en médecine générale seraient créés chaque année jusqu’à la rentrée 2012, se répartissant en 20 postes de professeur des universités et 30 postes de maîtres de conférence.

Ces créations ont pour objectif de compenser le manque de poste d’enseignants qui s’est accumulé et d’assurer la formation des étudiants internes qui souhaitent devenir praticien en médecine générale. Ces futurs médecins pourraient ensuite s’installer dans des zones qui souffrent aujourd’hui d’un nombre insuffisant de praticiens, rendant l’accès aux soins plus difficile, notamment pour les personnes âgées ou malades. Dans ce cadre, le Conseil National des Universités propose le recrutement d’un certain nombre d’enseignants associés.

Or, le CNU a proposé 31 candidats au poste de maître de conférence associé, mais seuls 23 candidats seraient retenus par le ministère pour la rentrée 2011. De plus ces candidats remplaceraient des enseignants en poste sur le départ, ou qui seront titularisés. En définitive, seuls 4 postes seraient créés au total pour l’ensemble des facultés de médecine.

En particulier, pour celle de Clermont-Ferrand, le candidat proposé par le CNU ne serait pas retenu, ce qui affecterait à la rentrée le niveau d’enseignement dispensé aux internes. Pourtant, comme d’autres régions, l’Auvergne souffre dans de nombreux territoires d’un manque de médecins généralistes.

C’est pourquoi, André Chassaigne demande à Monsieur le Ministre une prise en compte de la proposition du CNU pour la rentrée 2011 et demande des informations détaillées sur le nombre de postes créés depuis la rentrée 2009 dans l’enseignement en médecine générale et sur la manière dont ces postes ont été pourvus.

Question n° 118105 publiée au JO du 20/09/11

Pour en savoir plus : André Chassaigne - BP

Imprimer