04-03-2005

Meilleure prise en compte des contrefaçons.

Monsieur le Ministre,

Je fais suite à la réunion de travail qui s’est tenue au Ministère le 1er février dernier, et vous remercie de l’attention que vous avez portée aux problématiques soulevées par la délégation coutelière que je conduisais ce jour.

Je vous confirme l’importance d’une meilleure prise en compte des contrefaçons constatées dans la coutellerie, et vous sollicite, par la présente, pour que les professionnels de la filière puissent être associés aux réflexions conduites par le Comité National Anti-Contrefaçon (CNAC), dont j’ai été informés par la réponse à ma question écrite n° 42218.

En effet, le plan de lutte contre les contrefaçons annoncé par le Ministre de l’économie, des finances et de l’industrie, prévoit une association étroite des entreprises aux travaux qui seront entrepris.

Je vous remercie d’être le relais de la filière coutelière thiernoise auprès de cette instance, qui n’a pas encore répondu à mon courrier du 15 novembre 2004, formulant cette même requête, et par lequel je leur demandais de me préciser les modalités permettant à des représentants de la coutellerie de participer aux actions et aux réflexions menées.

Dans cette attente, je vous prie de croire, Monsieur le Ministre, en l’assurance de mes sentiments les meilleurs.

André Chassaigne

Pour en savoir plus : André CHASSAIGNE

Imprimer