30-05-2014

Prévention et lutte contre la maladie de Lyme

M. André Chassaigne attire l’attention de Mme la ministre des affaires sociales et de la santé sur la prévention et la lutte contre la maladie de Lyme.

La borréliose de Lyme, maladie identifiée en 1975 dans le comté éponyme situé aux États-unis, est une maladie grave, causée par la morsure de tiques. Son expansion dans les régions tempérées a été continue depuis cette date et la quasi-totalité du territoire métropolitain est désormais touchée.

Cette maladie d’origine bactérienne, qui peut affecter à terme la plupart des organes humains, nécessite un traitement antibiotique rapide pour éviter qu’elle ne devienne chronique, douloureuse et invalidante. Or elle semble encore peu connue du corps médical et de la population, d’autant plus que les symptômes sont très variés dans le temps et entre les individus.

De plus, les tests actuels de dépistages manqueraient de fiabilité et les traitements ne sont pas toujours efficaces.

Il lui demande quelles actions sont conduites ou pourraient être menées pour accroître la lutte contre cette maladie en expansion, notamment par la formation des professionnels de la santé, l’information des populations et la recherche médicale.


Question N° : 56326 Question publiée au JO le : 27/05/2014 page : 4151


Voir la question + la réponse (si parue) sur le site de l’AN.

Pour en savoir plus : André Chassaigne - LC

Imprimer