29-04-2015

Proposition d’une nouvelle architecture des formations et des diplômes relatifs au travail social

M. André Chassaigne interroge Mme la ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes sur la proposition d’une nouvelle architecture des formations et des diplômes relatifs au travail social.

L’association nationale des assistants de service social se dit très préoccupée par la proposition émise par la Commission professionnelle consultative du travail social et de l’intervention sociale. Elle craint plus particulièrement le remplacement de cinq diplômes d’État (assistants de service social, éducateurs spécialisés, éducateurs de jeunes enfants, conseillers en économie familiale, éducateurs techniques) par un seul et unique diplôme.

Cette uniformisation aurait pour conséquences une déqualification des différentes professions. Au regard du nombre croissant de personnes ayant besoin d’un accompagnement et de la singularité de chaque personne, cette disposition paraît peu judicieuse.

Le plan d’action pour la reconnaissance et la valorisation du travail social, qui doit être présenté durant le deuxième semestre 2015, se doit au contraire d’être ambitieux en prenant en compte les spécialités de chaque profession du travail social dans l’intérêt des personnes accompagnées.

Il lui demande que le plan présenté valorise les travailleurs sociaux avec un objectif de maintien, voire d’accroissement, de la qualité des accompagnements et non un simple objectif quantitatif.


Question N° 77682 Question publiée au JO le : 07/04/2015 page : 2592


Voir la question + la réponse (si parue) sur le site de l’AN.

Pour en savoir plus : André Chassaigne - LC

Imprimer