09-04-2018

Situation et conditions salariales des auxiliaires de vie à domicile

M. André Chassaigne interroge Mme la ministre des solidarités et de la santé sur la situation et les conditions salariales des auxiliaires de vie à domicile.

En effet, les auxiliaires de vie à domicile, qui assurent le service aux personnes en situation de perte d’autonomie et de dépendance, assument des missions essentielles au maintien de l’autonomie et du confort de vie, permettant d’éviter l’admission en établissement de soins ou d’hébergement. Leur rôle de soutien matériel, psychologique, de santé et d’hygiène est aujourd’hui indispensable pour des centaines de milliers de personnes, notamment en zone rurale.

Or, les auxiliaires de vie et leurs représentants n’ont de cesse de souligner la pénibilité de leur travail, avec toutes les contraintes liées à un travail seul et souvent sans assistance mécanique ou aide au domicile des personnes dépendantes.

Par ailleurs, les augmentations de salaires non indexées sur le SMIC mais sur la Convention collective nationale de la branche de l’aide, de l’accompagnement, des soins et des services à domicile, tout comme la faiblesse de la prise en compte de l’ancienneté, ne sont plus en lien avec la professionnalisation de ce métier, qui doit s’accompagner de garanties d’un revenu et d’un statut décents pour favoriser l’emploi et le maintien dans l’emploi dans ce secteur.

Une des premières demandes des auxiliaires de vie est celle de l’obtention d’une prime de fin d’année afin de compenser a minima la faiblesse des augmentations salariales annuelles.

Aussi, il lui demande si elle compte assurer le bénéfice d’une prime de fin d’année pour tous les auxiliaires de vie à domicile relevant des entreprises et organismes employeurs privés à but non lucratif. Au-delà, il souhaiterait connaître les mesures envisagées en faveur de l’amélioration du statut et des conditions de travail de ces personnels.


Question N° 7576 Question publiée au JO le : 17/04/2018


Voir la question sur le site de l’Assemblée nationale + réponse (si parue).

Pour en savoir plus : André Chassaigne - JB

Imprimer