27-12-2012

Sûreté nucléaire : résultats de la conférence ministérielle internationale

M. André Chassaigne attire l’attention de Madame Delphine Batho, Ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie sur les questions de sûreté nucléaire.

Une conférence ministérielle internationale sur la sûreté nucléaire s’est déroulée fin décembre 2012 à Koryama, à une soixantaine de kilomètres de la centrale Fukushima-Daiichi, afin de tirer des leçons du désastre survenu le 11 mars 2011, le plus grave accident nucléaire depuis Tchernobyl, en avril 1986. L’accident de Fukushima a en effet conduit 160 000 personnes à quitter la région et aura des conséquences dont l’ampleur est encore difficile à évaluer.

L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), coorganisatrice de cet événement au côté du ministère japonais des Affaires étrangères, avait précisé que le principal objectif était de contribuer à renforcer la sûreté nucléaire dans le monde. Cette conférence devait constituer une nouvelle occasion de partager les connaissances et leçons tirées de l’accident de Fukushima, d’améliorer la transparence sur ce sujet, de discuter des avancées sur la sécurité des installations et des mesures pour protéger les personnes et l’environnement. Elle a eu lieu avec la participation de ministres et représentants des quelque 50 nations et organisations.

André Chassaigne interroge Madame la Ministre sur le plan adopté à l’issue de cette rencontre, notamment le contenu du programme de travail pour le renforcement de la sûreté des sites atomiques, l’amélioration de la gestion de crise et la protection des populations.


Question n°

Pour en savoir plus : André Chassaigne - AC

Imprimer