05-12-2009

Des choix de rupture en débat à l’Assemblée nationale

L’Humanité du 3 décembre 2009.

Des choix de rupture en débat à l’Assemblée nationale

extrait de l’article de presse

Même si le gouvernement et sa majorité fixent, pour une large part encore, l’ordre du jour de l’Assemblée nationale, le fait est qu’une fois par mois les groupes d’opposition peuvent déposer des propositions de loi. (…) Ainsi, ce matin, le groupe GDR a notamment déposé trois propositions de loi, sur le logement, les revenus des agriculteurs et l’écologie, ainsi qu’une résolution pour la création d’un pôle public financier.

(…)

De son côté, le député (PCF) André Chassaigne défendra une proposition garantissant un droit au revenu des agriculteurs. « Nous traversons la plus grave crise depuis trente ans », affirme le député, pour qui « l’ensemble des productions souffrent et des exploitations disparaissent faute de prix rémunérateurs et de revenus décents ». Convaincu qu’il ne faut pas attendre le projet de loi gouvernemental dit de modernisation agricole en 2010, il propose des mesures immédiatement applicables comme un prix minimum pour chaque production, un coefficient multiplicateur en période de crise, un observatoire des prix et des marges, le maintien ou la création de quotas pour certaines productions…

(…)

Max STAAT

Pour en savoir plus : article de l’Humanité du 3/12/09

Imprimer