29-06-2010

Remboursement de l’Euthyral

André Chassaigne interpelle Madame la Ministre de la Santé et des Sports sur le taux de remboursement appliqué à l’ « Euthyral », médicament prescrit aux patients ayant notamment subi une ablation de la thyroïde.

Depuis le 16 avril 2010, date de parution au Journal officiel de l’avis de l’Union nationale des caisses d’assurance maladie, le « taux de participation » de l’assuré est passé de 65 % à 85 % soit une augmentation relative de 30 %

Or, il semble que les autres traitements ne soient pas aussi bien adaptés à l’état de santé des patients : les médecins sont donc contraints de continuer à prescrire l’Euthyral alors que leur patient est beaucoup moins remboursé et qu’il doit suivre ce traitement à vie.

Devant cet état de fait, on peut logiquement se poser la question de la légitimité médicale et économique de cette décision de l’UNCAM. En outre, sur le plan financier, le coût des autres traitements est-il, pour l’assurance maladie, réellement moins élevé que l’Euthyral ?

En tout cas, cette décision a des conséquences financières ou sanitaires inacceptables pour les patients.

En conséquence, André Chassaigne demande des explications à Madame la Ministre sur les raisons de cette décision et sollicite une réévaluation par l’assurance maladie du niveau de remboursement de l’Euthyral.

Question n° 82919 publiée au JO du 06/07/10

Pour en savoir plus : André Chassaigne - BP

Imprimer