22-01-2004

Débat sur l’école : « dialogue de sourds à l’Assemblée »

[…]

A gauche, en revanche, on a souligné « l’échec » du grand débat. André Chassaigne, député communiste du Puy-de-Dôme, a estimé que le Gouvernement « préparait le pays à un démantèlement de l’Education nationale ». Il a notamment souligné les attributions de postes sur des « critères d’épiciers » et dénoncé la logique d’une polémique où les enseignants deviennet des « intermittents du tableau noir » qui « prennent le pas » sur les « hussards noirs de la République ».

[…]

Pour en savoir plus : Extrait de l’intervention d’André Chassaigne en séance

Imprimer