vendredi 7 février 2003 - thème : Loi sur la ruralité

11-02-2003

Invitation au premier conseil de circonscription

Présentation de la démarche

La rencontre de ce vendredi 7 février 2003 est une première phase de ce que nous avons appelé durant la campagne électorale « le conseil de circonscription ».

Comme nous l’avons expliqué à diverses occasions, il ne s’agit pas d’une structure figée, voire une assemblée de plus qui réunirait par exemple des représentants des collectivités territoriales ou de diverses associations.

Notre objectif est au contraire de rassembler, pour une réflexion partagée et un travail collectif, des acteurs du quotidien et du devenir de notre territoire ; qu’ils soient élus politiques, responsables associatifs ou syndicaux… ou « simples » citoyens !

Cette pratique de démocratie participative n’est pas limitée au conseil de circonscription. C’est ainsi que nous associons à notre activité parlementaire les personnes ou organisations qui nous interpellent, font appel à « nos services » ou sollicitent une intervention.

Ainsi, les courriers, les questions écrites ou orales au gouvernement, les prises de parole en commission ou à la tribune de l’Assemblée, ne sont pas le fruit d’un travail solitaire du député et de son équipe. Nous nous efforçons toujours d’impliquer largement : pour ne prendre qu’un exemple, les questions écrites sont préparées avec les personnes concernées, rédigées par nos soins, puis soumises à validation avant d’être transmises au Président de l’Assemblée Nationale.

C’est cette démarche que nous souhaitons initier avec « la loi sur la ruralité » (loi sur le développement rural), texte important qui est programmé pour une première lecture au Parlement avant l’été 2003 : en présenter les grandes orientations, engager un premier échange, créer des groupes de travail, analyser le projet de loi, préparer des amendements… le député étant ensuite le relais-citoyen dans le débat parlementaire, avant au final, de rendre compte de son action.

Quel que soit votre niveau d’implication, je vous remercie personnellement pour votre apport dans cette démarche novatrice qui bouscule la conception du député notable exerçant pendant 5 ans un pouvoir délégué.

P.-S.

Sommaire des documents proposés en téléchargement :

  • communication au Conseil des Ministres d’Hervé Gaymard, Ministre de l’Agriculture, de l’ Alimentation, de la Pêche et des Affaires rurales (20 novembre 2002)
  • dossier de presse :
    - « une nouvelle dynamique pour l’espace rural », La Lettre du Gouvernement du 5 décembre 2002
    - « Une loi avant l’été », La Terre du 29 janvier 2003
    - « Loi rurale », L’Auvergne Agricole du 30 janvier 2003
  • article « La nouvelle culture de la France rurale » (Janine Brouard, sociologue, dans « Territoires » de septembre 2000)

Imprimer