11-02-2020

Mise en place d’un suivi sanitaire pour les sapeurs-pompiers

M. André Chassaigne interroge Mme la ministre des solidarités et de la santé sur la mise en place d’un suivi sanitaire pour les sapeurs-pompiers.

L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) a publié en août 2019 un rapport sur les risques sanitaires liés aux expositions professionnelles des sapeurs-pompiers.

Près de 250 000 sapeurs-pompiers maillent le territoire national, volontaires, professionnels ou militaires. Ils sont soumis à plusieurs contraintes et risques. Leurs horaires atypiques, l’exposition à des substances nocives, la gestion de situations de crise et de stress, les risques physiques biologiques et psychosociaux sont autant de facteurs pouvant nuire à leur santé lors des interventions ou postérieurement.

Or, outre le constat de peu d’existence d’études relatives à la santé des sapeurs-pompiers, le rapport de l’ANSES préconise la mise en place d’une base de données nationale à des fins de surveillance épidémiologique en encourageant un suivi médical post-professionnel dans le but d’identifier les risques à long terme.

Il lui demande quelles suites elle compte donner au rapport de l’ANSES relatif aux risques sanitaires liés aux expositions professionnelles des sapeurs-pompiers.


Voir aussi :

Pour en savoir plus : André Chassaigne - LC

Imprimer